top of page

Comment laver son embarcation

Retirez les plantes, la boue, les organismes et les résidus visibles. Portez attention notamment à la coque, la cale au moteur (ainsi que les filtres présents à l’intérieur) ou encore au vivier.


Videz toute l’eau de l’embarcation: ballasts, cale, vivier, moteur, caisson, etc.


Vous pouvez ensuite laver votre embarcation avec le lavage à l'eau sous pression ou au nettoyeur vapeur ou avec une brosse.


Assurez-vous qu’il ne reste plus d’eau à bord de l’embarcation et dans l’équipement.

Laissez sécher l’embarcation et les équipements 5 jours consécutifs (idéalement), afin d’éliminer tout organisme qui n’aurait pas été délogé lors du nettoyage.


Pourquoi laver son embarcation ?

Une embarcation qui navigue dans un plan d’eau est considérée comme « contaminée ». Les organismes entiers (par exemple des moules zébrées) ou des fragments d’organismes (par exemple un morceau de plant de myriophylle à épis) peuvent rester attachés aux embarcations et au matériel nautique. Ces organismes peuvent par la suite être transportés et contaminer les prochains plans d’eau visités.

Le lavage des embarcations et de l’équipement nautique est la meilleure méthode pour prévenir la colonisation des EAE dans les plans d’eau, puisqu’il permet la décontamination du matériel nautique. Il est à réaliser à la sortie ou à l’entrée d’un plan d’eau.

La propagation du myriophylle à épis dans les plans d'eau peut avoir des répercussions sur la biodiversité locale mais aussi sur les activités récréatives. La meilleure façon de prévenir la dispersion de cette plante aquatique consiste à inspecter et laver nos embarcations à l'entrée et à la sortie de l'eau.


Aidez-nous à limiter l'expansion du Myriophylle à épi. Nous pouvons tous agir !







Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page